C’est en forgeant qu’on devient forgeron
26. juin. 22

Dans le stade, les spectateurs sautent de leur siège et se déchaînent. Ils acclament bruyamment leur héros. Les journalistes s’élancent vers le vainqueur du match, lui arrachent de multiples commentaires et les publient dans le monde entier.

Or, derrière ce triomphe se cachent de nombreuses heures d’entraî- nement solitaire et une discipline rigoureuse. Pensons aussi à la force mentale qui est mise à rude épreuve par les échecs, les blessures, les rumeurs médiatiques, la critique du public et le déroulement du jeu. L’athlète a derrière lui une quantité de revers et de difficultés. Heureusement il a eu un entraîneur qui a su l’encourager, le motiver et lui rappeler sans cesse le but à atteindre.

Celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Matthieu 24,13

Les conflits et les irritations peuvent vous déstabiliser, vous aussi, dans votre vie de foi. C’est avec raison que la Bible utilise l’image du sportif pour nous aider à garder les yeux fixés sur le but. Notre entraîneur, le Saint-Esprit, ne cesse pas de nous soutenir et de nous consoler.

Tenez bon, car la victoire est en vue ! 

Texte de la semaine : Philippiens 3,12-16

Le langage de notre corps

Il y a plus de vingt ans, le psychologue américain Arthur Aron a réalisé une expérience au niveau...

  • 16. mai 2021

Tu as des questions ?

Sur le contenu ou sur une relation personnelle avec Dieu ? Prends contact avec nous. Tes données seront traitées de manière absolument confidentielle.