Sélectionner une page
Se réconcilier avec son passé

Se réconcilier avec son passé

« Mes frères m’ont malmené brutalement et m’ont abandonné. Je ne l’oublierai jamais disent certains! »

Joseph, une figure de la Bible, a agi tout différemment. Ses frères l’ont vendu comme esclave, après avoir d’abord projeté de le tuer.

Les blessures infligées par la famille sont très profondes. Certains en parlent encore après des années comme si c’était hier. Joseph n’a jamais accepté le mal perpétré par ses frères car il connaissait les instructions morales de Dieu. Mais il leur a pardonné. Voici ce qu’il a dit par la suite: « Vous avez projeté de me faire du mal, mais Dieu l’a changé en bien, car il avait en vue de sauver la vie de nombreuses personnes ! »

Ayez le courage de confier votre traumatisme à votre Créateur et de pardonner à l’offenseur. Joseph a donné à son premier-né le nom de Manassé, ce qui signifie : « il m’a fait oublier » ! Grâce à Dieu, j’ai moi-même appris à surmonter de graves blessures en laissant la joie remplir tout à nouveau mon cœur tout en tenant dans mes bras le bébé de mon amie. Quelle libération quand on peut se réconcilier avec son passé !

« Dieu m’a fait oublier toutes mes peines. »

Genèse 41,51

Le passé vous rattrape-t-il ?

Texte de la semaine : Genèse 50,15-21

Avez-vous des questions au sujet de Dieu et la Bible ? N’hésitez pas de nous écrire en faisant référence aux « Trésors cachés » +4177 533 61 78 (SMS, WhatsApp)

Se focaliser sur le but.

Se focaliser sur le but.

Prenez l’exemple d’un coureur qui participe à un marathon. Il ne peut s’y lancer qu’après de longs entraînements. Il est persévérant et traite durement son corps. Il se concentre entièrement sur son objectif. Dans sa vie, ce sont les exercices physiques qui prennent la première place, non pas la famille, ni les amis, ni la nourriture. Le plus important est d’être focalisé sur le but qu’il cherche à atteindre : gagner la course.

Dès le départ, il n’a plus qu’un seul désir : arriver ! A tout prix. Il espère que ses efforts seront récompensés. Or, soudain, il se fatigue et le moment vient où il n’en peut plus. Il se traîne jusqu’au prochain poste de ravitaillement. Il n’y a plus que quelques kilomètres à parcourir. La nourriture lui redonne de l’énergie. Il lutte, gardant les yeux fixés sur le but. Enfin, arrivé !

La vie est-elle un marathon ?

Quoi qu’il en soit, les conseils suivants sont pour le moins utiles : persévérer, garder les yeux fixés sur le but.

Et n’oublions pas cette assurance merveilleuse : Dieu nous soutient, même au travers des plus grandes difficultés.

« Je cours pour tâcher de m’emparer du prix. »

Philippiens 3,12-21

Avez-vous un objectif pour cette semaine ?

Texte de la semaine : Philippiens 3,12-21

Avez-vous des questions au sujet de Dieu et la Bible ? N’hésitez pas de nous écrire en faisant référence aux « Trésors cachés » +4177 533 61 78 (SMS, WhatsApp)

« Bon pour la ferraille » ! ?

« Bon pour la ferraille » ! ?

Des millions de touristes voyagent chaque année jusqu’à Paris pour admirer un gros tas de ferraille nommé la Tour Eiffel. Ce colosse d’acier est l’attraction de la ville. De même, à San Francisco, c’est la Golden Gate Bridge qui est le fleuron de cette métropole mondiale. Nombreux sont ceux qui désirent poser devant cette ferraille pour emporter une photo souvenir de leur voyage. Car ces anciennes constructions restent merveilleuses !

La Bible parle avec beaucoup d’estime des personnes âgées. Elle décrit à maints endroits, la beauté, la force et la dignité de l’âge avancé. Les personnes âgées qui réussissent à vivre de manière constructive et intergénérationnelle remplissent une fonction très importante dans notre société.

Passez du temps avec des aînés. Laissez-vous prendre en photo avec eux et partagez ce souvenir avec d’autres.

« Ils portent encore des fruits dans la vieillesse,
ils sont pleins de sève et verdoyants. »

Psaume 92,15

Vieillir. Ça vous inquiète ?

Texte de la semaine : Psaume 92,13-16

Avez-vous des questions au sujet de Dieu et la Bible ? N’hésitez pas de nous écrire en faisant référence aux « Trésors cachés » +4177 533 61 78 (SMS, WhatsApp)

J’aime parce que je suis aimé

J’aime parce que je suis aimé

Dans une fontaine à plusieurs étages, l’eau coule d’un bassin à l’autre. Lorsque le premier bassin est plein, il déborde tout naturellement sur le second. La loi de la pesanteur contraint l’eau de couler du haut vers le bas.
Quand Dieu a formé l’homme, il a inscrit en lui certains principes. Pour pouvoir aimer véritablement notre prochain, il est important que nous soyons conscients d’être nous-mêmes aimés par Dieu. Ce n’est qu’au moment où notre cœur est rempli de l’amour de Dieu, que nous pouvons nous donner à d’autres. Notre relation avec Dieu en est une condition primordiale. Ceux qui m’entourent découvriront rapidement si mon cœur déborde d’amour ou si ce n’est qu’un artifice.
C’est par la lecture de la Parole de Dieu et la prière que vous serez toujours à nouveau rempli d’amour. Connaissez-vous des moments de partage avec votre Créateur ?

« Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés,
nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres. »

1 Jean 4,11

Vous laissez-vous aimer par Dieu ?

Texte de la semaine : 1 Jean 4,7-21

Avez-vous des questions au sujet de Dieu et la Bible ? N’hésitez pas de nous écrire en faisant référence aux « Trésors cachés » +4177 533 61 78 (SMS, WhatsApp)

Comment se débarrasser de l’amertume ?

Comment se débarrasser de l’amertume ?

L’amertume se lit sur le visage, dans les yeux et dans la mimique d’une personne. Son aspect extérieur ne peut pas cacher le déchirement intérieur. Les abus, le harcèlement moral, les humiliations, les pertes…. que de souffrances ! J’ai longuement craint de devenir moi-même amer. Pour passer de la tristesse et la déception à l’amertume, il n’y a qu’un pas.

Anne, une femme de la Bible a été constamment humiliée parce qu’elle n’avait pas d’enfants. Elle pleurait et ne mangeait plus. Elle a supplié Dieu dans le silence.
Il a répondu à sa requête et elle a donné le jour à Samuel, nom qui signifie
« demandé à Dieu » .

Le prophète Habacuc ne comprenait pas pourquoi Israël serait châtié par un peuple des plus violents de l’époque. Il a déposé ses « pourquoi » devant Dieu.

Du fond de sa tristesse et envahi par une grande amertume, Job a donné libre cours à ses émotions devant Dieu. Ces deux hommes n’ont pas reçu de réponse à leurs questions, mais leur relation avec Dieu s’est approfondie. Ils ont pu se réconcilier avec leur infortune. C’est ce que je vous souhaite, à vous aussi. C’est ainsi que vous serez libéré de l’amertume.

« Je suis dégoûté de la vie!
Je laisserai s’exprimer ma plainte, je parlerai,
dans l’amertume de mon âme. »

Job 10,1

Les paroles suivantes de Job vous surprennent-elles ?

Texte de la semaine : Job 42,1-6

Avez-vous des questions au sujet de Dieu et la Bible ? N’hésitez pas de nous écrire en faisant référence aux « Trésors cachés » +4177 533 61 78 (SMS, WhatsApp)